Le FC Tevragh Zeïna a annoncé, mercredi (15 août 2018),sur sa page face book officielle, la nomination du technicien sénégalais Moustapha Seck au poste de nouvel entraineur. Ainsi pour la succession de l’un des meilleurs techniciens de Mauritanie ,en l’occurrence l’emblématique Birama Gaye,les champion de Mauritanie 2016 n’ont pas lésiné sur les moyens. Moustapha Seck paraphera au cours des prochains jours un bail avec les galactiques.Cette semaine, le staff de FC TVZ a soumis quatre nouvelles recrues à des tests médicaux,en prélude de leur engagement.

L’ancien sélectionneur des lions locaux du Sénégal éliminé du récent CHAN par la Guinée Conakry tentera de redonner du lustre au FC TVZ après une saison catastrophique. Seck avait conduit à deux reprises les locaux sénégalais à des matches amicaux à Nouakchott. Est ce la bonne pioche?

Il a été désigné en 2010 meilleur entraîneur de la Ligue 1 sénégalaise, avant d’être nommé entraîneur adjoint de l’équipe nationale de football des moins de 17 ans (U17).

 Seck a été professeur d'éducation physique et sportive. Il a été formé au Centre national d'éducation physique et sportive (CNEPS) de Thiès. Il est sans doute l’un des entraîneurs du cru les plus titrés de ces cinq dernières années. Moustapha Seck est l’un des entraîneurs qui ont le plus brillé ces dernières années, dans le football local. Vice-champion du Sénégal en Ligue 1 avec NGB (Niary-Tally) en 2010, il a donné à l’As Pikine sa première Coupe de la Ligue, en 2011. Comme s’il connaissait par cœur le chemin de cette compétition instaurée depuis 2009, il réussit encore à atteindre la finale en 2012 (perdue contre NGB). Mais deux ans plus tard, il a encore soulevé le trophée avec le Guédiawaye Fc en 2014, avec de surcroît une montée du club en Ligue 1. Mais contre toute attente, il quitte le locataire du stade Amadou Barry pour Teungueth Fc, club de National 1. Un choix surprenant et difficile à comprendre, mais Tapha Seck a ses raisons. «Ces niveaux ont aussi besoin des entraîneurs, assure-t-il. Mon souci est de participer au développement du football national, quelle que soit la station où on se trouve. Je suis très à l’aise quand le football marche».

La passion du métier. En short et training, casquette et un ballon tenu contre la taille par l’avant-bras, l’homme a l’air d’un joueur de championnat. Cet homme «très exigeant, d’abord avec lui et envers son entourage», selon un de ses anciens adjoints a été aux commandes AS Saloum et récemment du FC Soumba (Guinée).

Interdiction formelle de reprise de cet article sans la mention: www.rimsport.net

©Tous droits réservés