Le sélectionneur des Mourabitoune Corentin Martins a communiqué, ce lundi sa liste des 23 joueurs pour disputer la phase finale du CHAN 2018. Comme on pouvait s’y attendre depuis plusieurs semaines, il n’y a pas eu de surprise.Privilégiant l’expérience et la maturité, le technicien français a misé dans ses choix sur la « qualité des joueurs à chaque poste en s’appuyant sur le groupe qui a qualifié la Mauritanie ».Martins se dit assez convaincu de son choix des 23  pour aller au Maroc ».

 Le cas du meilleur buteur de la Super D1 et meilleur joueur de la saison écoulée est revenu au devant de la scène.Sujet à polémique sur la toile, Mokhtar Salem Bella, après un passage furtif en équipe A, n’a plus été rappelé en sélection depuis la manche aller du second tour du CHAN face au Mali.

Martins loue son esprit de travailleur mais lui préfère Beyguili.« Il y a des choix à faire.Forcément, il y a des déçus.Et ce n’est pas facile »,a-t-il noté.

Pour cela, il s’appuie sur Karamokho qui a effectué un bon match et marqué le but de la qualification face au Mali. Aussi, le retour en force de Ely Cheikh Voulany qui montre des « choses intéressantes » tranche Martins, a relégué le sociétaire des Bleu et Blanc.

« Je ne  peux me permettre de prendre cinq ou six attaquants.Il y a des choix à faire », a répété le français.Le sélectionneur national a évoqué le cas de Cheikh Yacine Wely écarté des sélectionnés dont il apprécie  les qualités. « Il a effectué u stage correct, se félicite Martins.Il était en concurrence avec Samba Abdallahi Moussa » qui lui ravi la place en raison de son capital expérience préféré». Outre Yacine ElWely, Elhousseynou Ba (FC Deuz) et Rachid Sid’Ahmed (ASAC Concorde) n’ont pas été retenus pour le CHAN2018.

Relativement au match d’ouverture face au Maroc,Martins prévient que ce n’est pas facile de jouer face au pays organisateur qui de surcroit dispose d’une très bonne équipe. Tout en espérant créer trois exploits au CHAN, Martins lâche« On va s’accrocher.On va se battre, essayer d’accrocher, de créer une surprise.Ca ne sera pas simple.Mais on va y travailler».

Selon Martins, la pression s’exerce aussi sur le Maroc qui veut bien démarrer contre nous.Il ya les mêmes attentes que  nous ».

De l’avis du sélectionneur, les matches amicaux ont permis aux Mourabitoune de s’améliorer.Le match face à la Libye aura été une référence lors du stage Il souhaite franchir le premier tour tout en mesurant les difficultés face à ces trois adversaires comptant pour cela sur tout son effectif.

Enfin,le sélectionneur national  aura la possibilité de faire appel à des réservistes jusqu’à la veille,en cas de grave blessure.

Interdiction formelle de reprise de cet article sans la mention : www.rimsport.net

©Tous droits réservés