Le sélectionneur de l'équipe nationale senior homme de Basket-ball,  Abdoulaye  Ly a été décoré, mercredi 3 janvier, de la Médaille de la Reconnaissance nationale ,par le ministre de la Jeunesse et des Sports.C’est une juste récompense pour ce cadre qui s’est investit des années durant pour la promotion des activités de Jeunesse et des Sports.Travailleur hors pairs,Ly a participé à la formation et à l’encadrement de plusieurs générations de sportifs mauritaniens.

Professeur  d’Education Physique et Sportive à la retraite, Ablaye Ly est connu pour son dévouement et son abnégation s’activant de manière discontinue et désintéressée surtout à l’essor du basket ball.Dés l’annonce de cette décoration, la toile a été inondée d’un concert d’hommage. Proches, sportifs et anonymes ont rivalisé d’ardeur saluant le beau parcours de Laye Ly.

Le président de la Fédération Mauritanienne de Basket ball , Fall Youssouf ne tarit pas d’éloges à l’égard de ce technicien émérite après lui avoir adressé ses chaleureuses félicitations « Abdoulaye Ly (…) mérite amplement cette distinction pour service rendu au sport mauritanien mais aussi pour son professionnalisme, son sérieux dans le travail, son amour pour le basket-ball. Abdoulaye ly est également un garçon très pieux .

Mes remerciements surtout au Ministre de la Jeunesse et des Sports, M.Mohamed ould Djibril qui a accepté de proposer sa décoration. Je me réjouis de cette décoration en ma qualité de Président de la Fédération Mauritanienne de Basket-ball »,s’est-il complimenté.

El Hide Tahmane dit Takhou estime que ce n’est pas très tôt(d’honorer) ce monument de nos sports (qui) mérite amplement cette décoration après avoir  défendu  les couleurs nationale pendant 20 ans et formé un nombre inestimable de joueurs internationaux. Selon l’ancien coach de Deuz FC et ancien international, Laye Ly(pour les intimes) ne cesse de passer  son temps entre les terrains de basket, de hand,de football et la piste d athlétisme du vieux stade de la capitale.

Pour le président de la Ligue nationale de football, Pape Amghar Dieng, «  cette décoration est tout à fait méritée »  pour « le grand Maestro de la balle au panier ». Dans le même ordre d’idées,Moussa Seck  fait remarquer que « mieux vaut tard que jamais. Certes une récompense tardive qui n'a d'égal que le mérite de celui à qui elle est attribuée. Le joueur talentueux qu'il fut ne vaut pas le formateur hors-pair et inlassable qu'il est. Merci mon grand pour tout ce que tu as fait et continue de faire pour le basket et le sport mauritanien », articule l’ancien joueur et arbitre.Après avoir chaleureusement félicité Laye Ly, Papa Boubacar Bob soutient qu’il fut le Meilleur play maker de sa génération.

Ly est pour, Van Sow Yero tout simplement « UNE LÉGENDE ».Poursuivant, il écrit «  Ly Laye mérite plus que ça. Je ne serais jamais arriver là où je suis si se n’étais pas laye longue vie et bonne santé ».

 Sur la même lancée, Mohamed Ould Djibril a décoré au nom du président de la République Mme Khadijettou Souleymane Mariko, inspectrice départementale à la moughataa d’Arafat à Nouakchott-Sud  de la Médaille d’Honneur de première classe  et  El Hacen Ahmed Innalla, président du Réseau régional des jeunes à Nouakchott et de la Médaille d’honneur de deuxième classe.

Interdiction formelle de reprise de cet article sans la mention : www.rimsport.net

©Tous droits réservés