Le Mauritanien Aly Abeid s’est engagé jeudi pour deux ans et demi avec Valenciennes. Le latéral gauche va enfin retrouver le chemin des terrains après six mois sans jouer à Levante (Espagne) et un interminable feuilleton pour être libéré.

  On sent un soulagement chez vous avec, enfin, cette signature au VAFC…

 « Six mois sans jouer, ça a été long et difficile. Tous les jours, tu t’entraînes en sachant que tu ne joueras pas. Mentalement, c’était compliqué. Levante ne voulait pas me laisser partir et voulait me faire jouer en équipe B. Et moi, je ne voulais pas jouer en B, je voulais être avec l’équipe de Liga. Je suis content d’être ici, j’ai fait beaucoup de prières pour ça. J’ai regardé un peu les matches et les infos. »

 

Comment avez-vous porté votre choix sur Valenciennes ?

 « J’ai parlé avec l’entraîneur sur la façon dont je vais jouer et les objectifs du groupe. Le sélectionneur de la Mauritanie, Corentin Martins m’appelle souvent, il est comme un père. Il m’a parlé du coach Guégan, m’a dit que c’était une bonne personne. Beaucoup de clubs ont appelé mais tout le monde m’a dit que mon style était mieux adapté à la France. Ça m’est égal que ce soit en Ligue 2. Valenciennes me veut, OK, j’y vais. »

 Justement, votre style, comment le définir ?

 « J’aime courir beaucoup, gagner les duels. J’ai beaucoup de physique. Je dois encore travailler physiquement pour être au niveau. Je suis resté sept mois sans jouer. J’avais un programme d’entraînement, mais je m’entraînais seul. Seul à la salle. »

 Quel a été votre parcours avant Valenciennes ?

 « J’ai commencé à jouer au foot avec mon père. J’ai intégré une académie à Nouakchott en 2007 quand j’avais 10 ans. On a fait des matches avec la sélection et j’ai été repéré quand on a joué contre l’Espagne. Moi j’avais envie de jouer en Arabie Saoudite à Al Hilal, finalement, je suis parti directement en Europe à Levante. »

 Vos premières impressions à Valenciennes ?

 « Le temps ici est très difficile ! -2ºC, -4ºC, je ne vais pas beaucoup me promener (rires). C’est une autre expérience qui commence, Je serai meilleur que l’an passé, on va travailler et je ferai tout pour ce maillot. »

 

Aly Abeid. Né le 11 décembre 1997 en Mauritanie. Arrière gauche (1,85 m). Clubs : ASAC Concorde (), Levante UD (Esp, 2014-2020), Alcorcon (Esp, prêt, 2018-19).

 

La Voix du Nord